TIC AFRICA

                    QUI SOMMES-NOUS ?


TIC@FRICA est né de la volonté d'un groupe d'experts de lutter contre la fracture numérique en Afrique centrale et de l'ouest ; leur credo commun : mettre leurs compétences en synergie afin de diffuser les nouvelles technologies pour stimuler le développement de leur pays.
 
Plusieurs de ces experts étaient des collaborateurs actifs de la sarl sénégalaise LABOMOBILE fondée par feu le professeur Albéric Janvier Gervais CHIMON. Leur volonté est de poursuivre et de pérenniser les actions menées dans le cadre de cette entreprise, à savoir : organisation de formations qualifiantes en techniques et technologies de télécommunication ; installation de Hotspots et connexion à Internet de villages ruraux (projet Cybervillage) ;
Les projets de TICAFRICA sont essentiellement menés au Burkina Faso, au Cameroun, en Côte d'Ivoire, au Congo et en RDC.
Dans ces régions géographiques, les connexions Internet privées et l'accès aux ressources disponibles sur le World Wide Web sont l'apanage d'une minorité aisée. Pour la grande majorité de la population, les abonnements proposés par les opérateurs de téléphonie et les fournisseurs d'accès Internet sont trop
onéreux. En outre, l'offre de connexion est généralement limitée aux grands centres urbains et aux zones commercialement actives (ports, aéroports, quartiers industriels ...).
D'autre part, une majorité de la population vit en zones rurales ; des zones caractérisées par un habitat
dispersé généralement peu électrifié, une activité essentiellement agricole et artisanale génératrice de faibles revenus, un accès restreint aux informations, aux formations et aux ressources éducatives nécessaires à leur évolution vers un mieux vivre et un mieux être.
Pour pallier ces importants problèmes, TIC@FRICA a décidé de monter des projets avec les objectifs suivants:
• Promouvoir et diffuser les nouvelles technologies pour le développement (ICT4D)
• Rendre Internet accessible à tous et partout à peu de frais (Hospots, WiMax et réseaux Wi-Fi)
• Réduire la fracture numérique entre les zones rurales et les zones urbaines ainsi qu'à l'intérieur
des zones urbaines défavorisées
• Améliorer le statut social et financier des populations rurales au travers de l'usage des nouvelles
technologies
• Organiser des formations techniques génératrices d'emplois directs ou indirects
• Diffuser des ressources éducatives relatives aux TIC
• Permettre l'accès aux services de base de la télécommunication : téléphonie, navigation sur
Internet, transmission des données, messagerie électronique, télé-enseignement
• Sensibiliser et informer les populations sur les problèmes de recyclage et de réutilisation du
matériel informatique et électronique