lundi 10 décembre 2018

Depuis  plus de 10 ans les Ateliers Cybervillage Africa, font leur bonne-homme de chemin en  Afrique et au Cameroun en particulier. Ces Espaces de Transfert de Technologies et de compétences  ont été lancé en Afrique par le Groupe Labomobile au Sénégal avec le Professeur Albéric CHIMON de regretté mémoire. 

Très vite quelques africains se sont appropriés le  "modèle économique" de ces Ateliers Pratiques et en ont fait leur cheval de bataille pour la lutte contre la fracture numérique. Parce qu'à la base, il faut "former une masse critique" de jeune qui à leur  tour, vont mener des actions concrètes pour effectivement réduire la fracture numérique dans la village, les quartiers et même les ban-lieux. 

En 2008, l'aventure est lancé en Afrique Centrale  par le Cameroun. Et c'est le Groupe YOCANET ( Young Cameroonian's Network) qui a ainsi l'honneur d’accueillir ce projet très innovant. 

 Après cet tout premier Atelier sur les réseaux sans fil( Wifi-Wimax-CLP), la voix sur IP  et l'énergie solaire, plusieurs entreprises et grandes écoles se sont intéressés au projet et, très vite cet espace de  transfert de technologies et de compétences est devenu non seulement un espace de renforcement des capacités des techniciens et ingénieurs, mais aussi un espace de réalisation des Laboratoires et travaux pratiques pour les écoles et centre de formation délivrant des formations en télécommunication.
Voilà comment de fil  en aiguille, nous avons été  tour à tour sollicité par les entreprises et les grandes écoles et centres de formations pour faciliter l'appropriation des technologies de l'information et de la communications.
Et depuis lors, plusieurs apprécient ce que nous faisons dans nos ateliers de transfert de technologies et de compétences, aussi bien en session longue: 3 à 6 mois; qu'en session courte : 2 à  6 jours.
Voici donc ce qu'ils disent des nos Ateleirs Cybervillage Africa.

Notre passage à l'Ecole Nationale Supérieure Polytechnique dans le cadre de programme de Master de l'AUF  ( Agence Universitaire de la Francophonie) a été un grand succès et à permis de mieux connaitre nos programmes et nos contenus de formation.


Avec l'Association Linux Friends, nous avons amorcé une collaboration  dans l'optique de la solidarité numérique pour mettre nos savoirs-faire et savoir devenir à la disposition de la jeunesse Africaines. Pour en savoir plus sur notre premier Atelier Cybervillage à Limbé, regardez :
https://sokolo.cronopios.org/wifigroup.php
https://vimeo.com/user91646389
https://vimeo.com/300260257

En dépit de nos moyens très limités, nous est claire que nous avons lentement, mais surement. Les problématiques de la fracture numérique et du développement des contenus locaux sont encore d'actualité et sont de grands gisement d'emploi et d'opportunités. Il est important pour les politiques et les pouvoirs publiques d'intégrer désormais le numérique dans leurs politiques de développement. Ceci pourrait être gage de développement durable pour l'Afrique et pour les africaines.   

L'Equipe TIC Africa / Cybervillage