lundi 12 février 2018

Deux jours inoubliables avec les étudiants de la Faculté de Génie Industriel, de l'Université de Douala au Cameroun.

Le rideau et retombé  sur le  10ième Edition de la Semaine de l'Industrie et de l'Entrepreneuriat organisée par la Faculté de Génie Industriel de l'Université de Douala, Cameroun. Et TIC Africa a marqué à sa façons le séjour des élèves-Ingénieurs  dans ce temps de savoir.
En effet pendant deux jours les  étudiants en télécommunications  on suivi des Ateliers Cybervillage. Ceci dans le cadre d'un partenariat de transfert de technologies et  compétences  avec les experts  TIC Africa / Cybervillage.
Pour les étudiants ces deux jours ont été mémorable tant par leur contenu,  que par les transferts reçus des ateliers pratiques avec les experts  des réseaux sans fil, des routeurs, des antennes et des solutions open-sources à très faible consommation d'énergie.

Atelier : Montage d'Ordinateur Made-in-Cameroon ( Open-source)

Cet Atelier animé par Michel de Linux Friends
( http://sokolo.cronopios.org/wordpressses/wordpress/?page_id=245)  a été un  véritable succès.  Car, les étudiants ont pu assembler, monter et configurer eux-mêmes un Nano Ordinateur basé sur un système d'exploitation  Libre ( open-source). C'était une grande première au Cameroun que, les étudiants se mettent à l'école du montage et de la configuration des ordinateurs open-source et en plus à très faible consommation d'énergie. Rappelons ici  que l'ordinateur assemblé par les élèves-ingénieurs de la Faculté de Génie Industriel de l'Université de Douala au Cameroun est à très faible consommation d'énergie : moins de 10 Watt.
Ce qui est très pratique pour l'accès à l'outil informatique dans les zones rurales d'Afrique au sud du Sahara. D'autant plus qu'avec cette faible  consommation d'énergie on peut aisément les alimenter à l'énergie solaire et ainsi permettre au plus grand nombre d'avoir accès à l'outil informatique et au numérique.
La satisfaction pouvait se lire sur le visage des étudiants qui ont dit leur grande satisfaction  au terme de cet atelier vraiment révolutionnaire dans leur formation.
Après avoir donc monter cet ordinateur open-source, plusieurs expériences ont été expérimenté sur cet outil de base du numérique. Ils ont entre autres expérimenté l'utilisation de cet ordinateur pour la bureautique, pour les systèmes embarqués, pour la programmation et pour la robotique. Bien plus ils ont vu qu'on pouvait aussi utiliser cet ordinateur comme serveur pour déployer un système de bibliothèque numérique. C'est à dire un serveur ou on stockerai des livres et système de formation  à distance pour l'usage publique et communautaire.
Pour le Président du Comité d'Organisation de cette  semaine, la satisfaction a été presque totale. Et le souhaite émis est que TIC Africa / Cybervillage continue dans la même lancé. C'est à dire dans l'encadrement et la formation de la jeunesse camerounais par les ateliers de transfert de technologies et de compétences dans les technologies innovantes.  

Atelier : Réseaux sans fil et antenne Wifi ( 802.11)

L'atelier  sur les Réseaux sans fil et les antennes a permis aux jeunes de bien cerner les différentes architectures dans le monde des télécommunications ainsi que la propagation électromagnétique, au cœur même des réseaux de télécommunication.  Ils sont  pu comprendre comment fonctionnent les trois grandes architectures de base  à savoir : Les points à points, les points à multipoints et les multipoints à multipoints.
Ils ont aussi appris comment on pouvais à partir de boîte de récupération d'une certaine dimension concevoir et fabriquer les antennes wifi oscillant à la fréquence 2.4Ghz.

Là encore leur surprise et leur curiosité étaient au comble. Faire une antenne avec des boîtes de conserve de récupération, de l’éteint et un fer à souder?  C'était simplement extraordinaire pour  ces étudiants pour la plus part en fin de formation.
A la suite de leurs camarades  de l'IUT FV de Bandjoun, de l'ISTIC de Bagangté, de l'Ecole Nationale Supérieur Polytechnique de Yaoundé, ils ont pris la résolution de mettre  à contribution les réseaux larges bandes comme le Wifi             ( 802.11) pour eux aussi, lutter contre la fracture numérique.  C'est en fait le but ultime que vise TIC Africa / Cybervillage dans ces Ateliers Pratiques dans les Universités et Grandes Ecoles d'Afrique : Former une masse critique de jeunes  pour qu'ils puissent réaliser des projets innovants pour d'une part réduire la fracture numérique et d'autres part développer les continue locaux si  pauvre en Afrique.
Le projet d'un réseau WiFi Communautaire est  désormais en étude et en gestation dans cette grande institution académique qui forme des ingénieurs dans plusieurs filière. Le but de l'opération est non seulement le partage des ressources  tel que la bibliothèque numérique en ligne mais aussi et surtout de cet outil précieux qu'est l'Internet.

C'est dire que, les étudiants de la Faculté de Génie Industriel de l'Université de Douala, ont passé deux jours inoubliables  avec les experts de TIC Africa/Cybervillage et de Linux Friends. Ces experts ont été eux aussi très content de l'attention et de l'assiduité des étudiants. Et le souhait de toutes les parties est de perpétuer cette pratique  qui rentre non seulement dans le cadre de la professionnalisation des enseignements dans nos grandes écoles, mais aussi offre aux étudiants finissant les possibilités accrus de stage et d'insertion professionnels.

Vivement que cette pratique se perpétue.
Merci à l'Association des Etudiants de la FGI ( Faculté de Génie Industriel de l'Université de Douala)
Merci aux Experts de TIC Africa-Cybervillage et de Linux Friends,
Merci au Doyen de la Faculté de Génie Industriel de l'Université de Douala
Merci au Recteur de l'Université de Douala et à toute l'Université de Douala.